J’ai rencontré Sarah, jeune maman fraîche et pétillante, qui est également blogueuse et businesswoman. Je vous partage son témoignage sur la foi, sur la découverte de son identité et le cheminement de sa vie vers plus de liberté, ainsi que les conseils judicieux qu’elle souhaite donner aux femmes d’aujourd’hui.

Sarah Pereira Pinto 4

Peux-tu nous en dire plus sur toi et sur tes activités ?

Bonjour, je m’appelle Sarah, j’ai 29 ans et je suis l’auteur du blog Let’s Talk About (et de la chaîne YouTube correspondante), au sein duquel je partage ce que j’expérimente de la vie et de ma marche avec Christ. J’aime à partager mes expériences sur un ton de discussion et de partage invitant tout le monde à piocher, se reconnaître ou s’inspirer de ces découvertes. Le but n’étant ni d’enseigner ni de donner des leçons mais simplement de créer un espace de discussion sain et libre, exempt de tout jugement et prompt à la compréhension et à la compassion. Mes intérêts sont larges ainsi je parle de diverses choses : principalement développement personnel (apprendre à s’accepter, à se respecter, se pardonner, se trouver, donner), relation mère-fille, vie de digital mum et d’épouse, lifestyle, entreprenariat et globalement des réflexions générales sur la vie …

Dans la vie de tous les jours je suis mariée à mon meilleur ami Jonathan depuis 7 ans et sommes ensemble les parents de deux petites filles, Sékia 5 ans et Salomé-Zoé 1 an.

Actuellement, je travaille à mon compte au sein de mon entreprise Emergence PR, où je réalise du consulting en communication pour des créateurs d’entreprise et structures établies.

Comment as-tu rencontré Jésus ?

Je viens d’une famille croyante, de base catholique. J’ai toujours aimé l’église et simplement le Seigneur. J’étais très engagée au catéchisme et à la vie de l’église jusqu’à mon adolescence où j’ai ressenti le besoin d’une relation plus concrète et profonde avec ma foi. J’ai intégré avec mon mari une église protestante évangélique. J’y ai découvert une expression vivante, personnalisée et plus actuelle de la bible. J’avais la sensation que la parole trouvait une résonance toute particulière dans ma vie. Nous y avons servit, nous y sommes baptisés et mariés. Depuis nous avons menés notre barque et avons eu la grâce de découvrir la richesse des églises et dénominations contenues au sein du corps de Christ (que cela au travers de collaborations, services, déménagements…). Cette confrontation à la diversité des structures et interprétations nous donnent un recul et un désir d’ouverture et de compréhension des chrétiens dans leur globalité. Nous essayons de trouver quels sont nos points communs plutôt que nos différences.

Après cela, qu’est-ce qui a changé dans ta vie ?

Cette rencontre m’a donné le sentiment d’avoir un avenir, un réel sens à ma vie, de l’espoir mais aussi que tout est possible. Que l’on peut croire et voir ce pour quoi l’on croit venir à l’existence. Que l’on peut avoir été perdu, rejeté, peu sûre de soi et se trouver en Lui. Trouver son chemin et aider les autres à en faire de même. Cette rencontre a changé ma vie et je prie pour que chaque matin elle continue de le faire.

Que conseilles-tu aux femmes d’aujourd’hui ?

La pression est telle aujourd’hui pour les femmes ! Il faut être d’une beauté irréelle, être une “girlboss” carriériste mais pas trop ambitieuse non plus, gérer à la cuisine, être une mère exemplaire et une épouse dévouée ! C’est tout simplement trop et culpabilisant quand l’on arrive pas à se maintenir selon les standards aberrants de la société.

Mon conseil pour les jeunes femmes d’aujourd’hui serait multiple : avant toute chose, dédier du temps à la découverte de la femme qu’elle est en dehors des tendances et de ce que son entourage attend d’elle. Prendre le temps d’investir en elle : en éducation surtout et en indépendance. Je les encouragerai à trouver la paix en elle avant d’essayer de la trouver à l’extérieur. Être sûre d’avoir pris le temps de se construire et d’apporter quelque chose de solide à une relation (un caractère formé mais également prompt à la remise en question, de l’indépendance qui mène à une meilleur co-dépendance avec son futur conjoint, et aussi une stabilité financière si possible), sans faire de la recherche de l’autre une quête ultime. Apprendre à se sentir bien seule, pour être parfaitement et sainement  heureuse une fois à deux, puis trois, quatre et cinq, voire six pour les plus courageuses ! lol !

Concernant le culte de l’apparence, ce que j’essaie d’apprendre à mes filles est qu’être belle n’a rien d’extraordinaire, par contre être intelligente, généreuse, pleine de bonté, de compassion et d’amour pour les autres est, ce qui est important. C’est ce qui je pense, définit le vrai caractère d’une femme, ce qu’elle a de solide à apporter à son monde, et non ce qu’elle a à montrer.

Tu nous as parlé plus haut de ton blog, as-tu d’autres projets pour l’avenir ?

J’aimerai faire de cet espace un lieu de partage, une communauté grandissante où des femmes pourraient se retrouver et échanger sur la vie et tout ce qui la remplie. J’aimerai pouvoir continuer de travailler sur divers projets à l’avenir et me créer ma propre définition du succès : un équilibre entre ce que je suis, ma vie de famille, mes rêves, mon identité en Christ et mon appel.

Où peut-on te retrouver ?

Sur mon blog : ici

Et sur ma chaîne youtube : ici

Sarah Pereira Pinto 1

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *