J’ai pendant longtemps été une personne qui ne m’aimait pas. J’avais l’impression d’être trop et pas assez à la fois. Aujourd’hui encore, il m’arrive d’avoir des moments où je suis trop occupée pour penser à moi et j’oublie en quelque sorte de m’aimer.

Mais je pense qu’il est important en tant que femmes, de prendre du temps pour soi et d’apprendre à s’aimer. Car lorsque nous ne nous aimons pas nous-mêmes, nous focalisons notre attention sur ce qui ne va pas dans nos vies et sur ce que nous aimerions changer. Cet état d’esprit nous empêche en quelque sorte de voir ceux qui nous entourent et de considérer leurs besoins, car nous sommes trop occupées à penser à nos propres circonstances.

 

loveyourself

 

Les deux commandements les plus grands dans la Bible sont d’aimer Dieu et d’aimer son prochain.

Mais une personne qui ne s’aime pas elle-même va manquer de confiance en elle. Et en manquant de confiance en soi il est impossible de répondre positivement aux besoins des gens qui nous entourent.

Lorsqu’une personne manque de confiance, elle va interpréter chaque situation par rapport à elle-même. Elle va se demander ce que les personnes pensent d’elle, au lieu de considérer ces personnes et se demander comment elle peut les aimer.

Dans un couple, une personne qui ne s’aime pas va sans cesse être dans la peur de ne pas réussir à satisfaire son partenaire, et elle aura peur de se sentir rejetée par lui. Cela va entraîner une pression inutile sur la relation.

De la même façon sur son lieu de travail, une personne qui ne s’aime pas elle-même sera encline à se plaindre et à critiquer facilement, et ainsi contribuer à apporter une mauvaise ambiance.

Une personne qui ne s’aime pas elle-même devient égoïste, car elle cherche à prendre ce qui appartient aux autres pour combler son manque d’estime de soi.

Il est impossible d’aimer correctement une personne sans s’aimer soi-même. Et il est également impossible de vivre dans un état d’esprit positif en ne s’aimant pas soi-même.

Le fait d’avoir un regard négatif sur soi-même va tordre notre façon de percevoir les événements dans notre quotidien. Au lieu d’être en harmonie avec soi-même et chercher à impacter notre entourage positivement, on va se renfermer sur soi en interprétant les circonstances de notre vie avec une position de victime. Les événements négatifs seront perçus comme une “attaque” dirigée contre notre personne, au lieu de voir que nous avons le moyen d’influencer ces événements.

Cependant, il ne faut pas confondre le fait de s’aimer soi-même et le fait d’être orgueilleux. Le manque de confiance en soi et l’orgueil sont tous deux des façons tordues de se percevoir. D’ailleurs, de nombreuses personnes orgueilleuses ne s’aiment pas. L’orgueil est une façon de couvrir un manque de confiance en soi en simulant une fausse sécurité.

 

Alors comment faire pour apprendre à s’aimer?

 

Je pense qu’il est important de faire de soi-même une priorité chaque jour. Non pas dans le sens égoïste, mais dans le sens de se recentrer sur qui nous sommes en Christ. Lorsque nous passons du temps dans la présence de Dieu, il va nous ressourcer et nous révéler qui nous sommes réellement. Il va nous affermir et nous donner de l’assurance.

Ces moments de tranquillité et de calme vont nous donner la force nécessaire pour se sentir “assez”, sans avoir à chercher l’approbation de qui que ce soit. Cela va nous aider à réaliser que nous n’avons rien à prouver à personne. Non pas dans le sens arrogant, mais dans le sens de comprendre que nous ne sommes pas définies par les opinions des autres mais que nous sommes définies par notre identité en Christ.

En nous recentrant sur Dieu, nous allons comprendre combien nous sommes aimées. Cette compréhension va nous apprendre à nous aimer, et nous allons ainsi pouvoir distribuer cet amour autour de nous.

Lorsque Jésus nous dit que nous devons être libre de nous-mêmes, que nous devons mourir à nous-mêmes, cela ne veut pas dire que nous ne devons pas nous aimer. Cela signifie au contraire que puisque nous propre personne est morte et que c’est Lui qui vit au travers de nous, nous sommes en tout temps aimées, acceptées et parfaites à ses yeux.

Nos imperfections ne diminuent pas notre valeur, car notre valeur est trouvée en Lui. Il n’y a donc plus aucune raison de ne pas s’aimer soi-même.

Une personne qui s’aime elle-même se rend compte que les choses n’ont pas toujours besoin d’être interprétées en rapport avec elle-même. Sa vie n’est pas vécue avec un regard interne sur elle-même, avec un regard critique et destructeur. Mais sa vie est vécue depuis la certitude interne d’être totalement aimée, et cette assurance s’extériorise sur sa vie et son entourage.

 

Signature

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *