Nous sommes tous différents. Mais si la différence apporte parfois de la richesse, elle apporte parfois aussi de l’incompréhension.

Sans même s’en rendre compte, on peut alors porter des jugements sur ceux qui ne sont pas comme nous. On peut alors avoir l’impression qu’une personne qui n’a pas les même standards que nous, n’a pas la même valeur.

Lorsque nous avons à côtoyer une personne qui est différente de ce qui est “normal” pour soi, on aura tendance à repousser systématiquement ce qui vient de cette personne. Dans cet état d’esprit on va se focaliser uniquement sur les choses négatives, et ne pas voir les qualités de l’autre.

Pourtant le message de la foi, c’est d’aimer notre prochain (réf. Jean 13.34) :

 

“Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.”

 

child2

Comment aimer son prochain selon la Parole de Dieu quand ce n’est pas facile?

1. Avoir le regard de Dieu

Dieu ne fais pas de favoritisme. Il a créé et voulu chaque personne, chaque personne était SON idée. Et de ce fait il aime tous le monde de la même façon.

Cela ne veut pas dire que chaque personne est forcément agréable, mais chaque personne a besoin de l’amour de Dieu et chaque personne a une valeur égale devant Lui. Chaque personne a besoin de connaître ce message. Et en tant qu’enfants de Dieu, nous sommes responsables de transmettre cet amour.

 

“Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux.” Matt. 7.12

 

Lorsque nous voyons notre prochain comme une personne précieuse aux yeux de Dieu, nous nous rendons compte que nous n’avons pas le droit de la traiter comme bon nous semble, mais nous devons la traiter conformément à cette vérité.

2. Faire de Dieu notre priorité

C’est dans la nature humaine de se mettre soi-même à la première place. Nous pensons d’abord à nos besoins, à nos intérêts, à nos envies, à nos objectifs, à nos idées, à nos projets, etc.

Mais lorsque nous mettons Dieu à la première place dans nos vies, nos priorités changent. On va alors rechercher à mener une vie qui honore Dieu, et honorer Dieu c’est aussi aimer notre prochain.

 

“Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres.” Phil. 2.4

 

Lorsque nous mettons Dieu au premier plan, notre vision s’élargit. Nous ne voyons plus le monde au travers de nos propres yeux avec une vision limitée sur notre petite vie. Mais nous voyons alors le monde avec la possibilité d’y apporter un changement, et ainsi de contribuer au plan de Dieu pour la rédemption de l’humanité.

3. Se focaliser sur le positif

Chaque personne a forcément des qualités. Et lorsque nous avons de la peine à aimer quelqu’un; nous ne voyons souvent que ses défauts.

Mais nous pouvons tous faire un effort pour trouver au moins une chose que nous apprécions chez l’autre. Nous pouvons choisir de voir de la beauté en chaque personne.

4. Développer sa patience

Tout ne tourne pas toujours autour de notre propre personne et de nos émotions. La Bible dit que le véritable amour se montre patient (1 Cor. 13.4-5) :

 

“L’amour est patient, il est plein de bonté; l’amour n’est pas envieux; l’amour ne se vante pas, il ne s’enfle pas d’orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche pas son intérêt, il ne s’irrite pas, il ne soupçonne pas le mal.”

 

Lorsqu’une relation est difficile et que nous nous montrons patients, c’est une belle preuve d’humilité et de respect.

5. Imiter l’amour de Dieu

Dieu ne nous aime pas en fonction de nos bonnes actions ou parce que nous le méritons. Dieu nous aime parce qu’il EST amour. C’est sa nature, son identité. L’amour, c’est qui il est.

 

“Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous.” Rom. 5.8

 

Il nous a donné cet amour gratuitement même lorsqu’on ne le méritais pas. Nous devons donc aimer les personnes qui nous entourent non pas en fonction de leur comportement envers nous, mais nous devons les aimer en fonction de l’amour que Dieu leur porte.

Notre appel est de ressembler à Jésus, de porter en nous son Amour.

C’est un amour inconditionnel qui n’est pas toujours facile à donner, mais c’est un amour qui libère.

 

Signature

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *