Pourquoi chercher à vaincre un désir naturel?

Vaincre la tentation sexuelle ne doit pas être fait dans le but d’être sauvé. Les oeuvres ne sauvent personne, c’est uniquement la foi en Jésus qui sauve (Éphésiens 2:8). Il ne s’agit pas non plus d’essayer de réprouver un désir en prétendant religieusement qu’il n’existe pas.  Il n’y a pas de honte à éprouver des désirs sexuels. C’est de cette façon que nous avons été créés. Cependant, le cadre donné par Dieu pour pratiquer cette sexualité est le mariage, et toute pratique sexuelle en dehors de ce cadre est appelé péché. Le péché, c’est distordre l’image que Dieu a placée en nous, c’est refuser de ressembler à Dieu tel qu’il est vraiment. Le mot “péché” en hébreu signifie “rater la cible”. La cible est d’être l’image de Dieu. Rater la cible, c’est manquer de lui ressembler. Le but du péché est donc de nous éloigner le plus possible de ce pour quoi nous avons été créés, et ultimement, nous éloigner de Dieu lui-même. La sexualité a été créée par Dieu et elle est bonne, mais il faut comprendre qu’il n’y a pas de liberté dans le fait de la consommer en dehors du mariage.

Pour en savoir plus sur le sujet, lire l’article “les relations sexuelles en dehors du mariage”.

 

Assouvir un désir ne le détruit pas mais le nourrit

En tant que chrétiens, je pense que nous acceptons en grande majorité que la sexualité est quelque chose qui est réservé au cadre du mariage. Mais ce n’est pas pour autant que nous n’éprouvons pas de désirs physiques. Dans ces moments de tentation, nous pouvons être tentés de nous tourner vers la pornographie ou la masturbation, en pensant que cela va nous permettre de “canaliser” un désir, ou de l’assouvir pour un instant.

Le problème avec ce genres de pratiques, c’est qu’au lieu de calmer un désir, elles le nourrisse. Le péché n’est pas stérile, mais lorsqu’il est pratiqué, il donne naissance à plus de désirs et cela devient un cercle vicieux duquel il est très difficile de sortir. Ensuite, cette pratique ne nous suffira plus, car le péché deviendra plus gourmand. La pratique du péché endurcit nos coeurs à l’égard de Dieu et de la vérité.

Puis la convoitise, lorsqu’elle a conçu, enfante le péché; et le péché, étant consommé, produit la mort. Jacques 1:15

 

Couper la racine: les pensées

Je pense donc que la première étape est de comprendre et de croire que toute forme de sexualité en dehors du cadre du mariage est en fait une rébellion contre l’ordre que Dieu a établi et que ces pratiques nous nuisent d’une façon ou d’une autre. Lorsque nous réalisons cela, il devient plus facile d’y résister. Mais ça ne veut pas dire que nous n’aurons plus de tentations.

La tentation en elle-même n’est pas un péché, mais plutôt le fait d’y succomber. Comme dit un certain proverbe: “tu ne peux pas empêcher un oiseau de voler au-dessus de ta tête, mais tu peux l’empêcher d’y faire un nid”.

La tentation commence toujours dans les pensées. Alors nous devons apprendre à réagir dès que nos pensées vagabondent, car si nous ne réagissons pas à ce moment-là, la tentation deviendra plus forte et ça deviendra vite impossible d’y résister.

 

Voici donc ce que je dis et ce que je déclare dans le Seigneur, c’est que vous ne devez plus marcher comme les païens, qui marchent selon la vanité de leurs pensées. Ils ont l’intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur cœur. Éphésiens 4:17-18

Voici donc ce que j’ai à vous dire: laissez le Saint-Esprit diriger votre vie et vous n’obéirez plus aux désirs de votre propre nature. Galates 5:16

 

Pour cela, nous devons développer de la discipline. Nous ne devons plus être esclaves de nos pensées, mais c’est nous qui devons les contrôler.

 

Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ. 2 Corinthiens 10:5

 

Connaître nos faiblesses

Nous ne sommes pas tous sensibles aux mêmes choses. Certains peuvent se sentir poussés à un désir par le simple fait de voir une image évocatrice. L’ouïe, la vue et le toucher sont des canaux pour arriver à produire un désir en nous. Il s’agit donc de reconnaître ce qui nous pousse vers le désir, et d’éviter ces choses le plus possible.

Mais le désir sexuel n’est pas toujours uniquement en rapport avec le sexe lui-même. C’est également possible qu’une soif émotionnelle de se sentir accepté, valorisé ou puissant, se trouve à l’origine de nos pulsions. Le sexe est un moyen rapide et facile de satisfaire ce genre d’émotions.

De cette façon, le sexe est utilisé pour me satisfaire moi, alors qu’à l’origine il a été créé pour exprimer l’amour entre époux.

Mais il ne faut pas non plus focaliser toute notre attention sur le problème. C’est souvent lorsqu’on essaie de ne pas faire quelque chose que l’on finit par céder. Il faut plutôt se focaliser sur notre marche avec Dieu et nous voir comme étant en progression.

 

Avoir une relation avec Dieu

Lorsque notre relation avec Dieu est affaiblie, notre capacité à résister à la tentation sera affaiblie également. Notre salut est acquis, mais notre position spirituelle ne l’est pas. Nous sommes dans un processus dans lequel nous devons constamment choisir entre marcher par la chair, ou marcher par l’Esprit. Lorsque nous baissons la garde et que nous passons moins de temps avec Dieu, nous allons immédiatement remarquer que nos pensées ont tendance à se focaliser sur les choses terrestres, au lieu d’être fixées sur les réalités célestes.

Plus nous renouvelons nos pensées en restant proches de Dieu par la prière et la méditation de la Parole, plus nous serons forts dans l’esprit.

Conformément à la vérité qui est en Jésus, c’est en lui que vous avez été instruits à vous dépouiller, eu égard à votre vie passée, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses, à être renouvelés dans l’esprit de votre intelligence, et à revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité. Éphésiens 4:21-24

Et bien sûr, demander à Dieu de nous fortifier. Il ne nous condamne pas, mais nous soutient dans ce cheminement.

 

Pour résumer
  • Nous devons changer notre regard sur la sexualité
  • Apprendre à reconnaître ce qui se cache derrière nos pulsions
  • Refuser la tentation en contrôlant nos pensées
  • Ne pas nous focaliser sur le problème
  • Rester proche de Dieu et lui demander son aide

 

 

Soyez bénis!

A suivre: Que faire si je rechute constamment avec les mêmes péchés?

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *