Il existe plusieurs types d’attachement émotionnels dans lesquels on peut se retrouver; ils définissent la façon dont nous inter-agissons avec notre partenaire dans une relation amoureuse, et comment nous réagissons lors d’un conflit. Le type d’attachement se créé dans l’enfance, et il est en lien avec les rapports que nous avons entretenus avec nos parents et l’environnement dans lequel nous avons grandis.

Lorsqu’il nous arrive d’avoir des réactions disproportionnées que nous n’expliquons pas forcément, il se peut que nous n’ayons pas un type d’attachement sain.

attachmentstyle


Comment savoir si l’on a un rapport affectif sain?


Il y a le type d’attachement appelé “sécure”. Il s’agit en principe d’une personne qui s’est construite normalement, avec des parents aimants, des rapports normaux et des limites saines. La personne une fois à l’âge adulte se sera construite une identité basée sur l’amour qu’elle a reçu dans son enfance, sur le fait de savoir que ses parents étaient présents pour elle et qu’elle a grandi en se sentant en sécurité dans un cadre sain. Elle n’aura pas besoin de chercher sa valeur chez d’autres personnes, et le manque d’attention d’un partenaire ne va pas lui donner l’impression d’être rejetée ou d’avoir moins de valeur, car elle se sent bien par rapport à elle-même. Elle se sent autonome et ne se sent pas facilement dévastée par les difficultés que peuvent rencontrer son couple. C’est une personne qui exprime facilement ses émotions et qui est à l’aise dans l’intimité.


L’attachement anxieux


Une personne à l’attachement anxieux va interpréter les situations qu’elle rencontre avec son partenaire amoureux selon la façon dont elle se sent par rapport à elle-même. C’est-à-dire que ses réactions ne sont pas toujours basées sur la réalité, mais sur ses émotions. Par exemple, la moindre baisse d’attention de son partenaire va provoquer en elle une réaction anxieuse, liée à la peur du rejet, et lui faire penser que quelque chose ne va pas dans la relation. Une fois dans cet état d’esprit anxieux, elle va se retrouver dans l’incapacité de se raisonner et de se calmer tant que son partenaire ne lui prouve pas que tout va bien. Cela peut évidemment créer des tensions au sein d’un couple, car le partenaire aura sans cesse l’impression de devoir rassurer la personne et de se surinvestir émotionnellement afin d’éviter de la blesser. L’attachement anxieux provoque la peur d’être rejeté par son partenaire et de perdre la sécurité liée à cette relation. Les personnes au type d’attachement anxieux sont souvent en proie à des émotions négatives qui engendrent des relations conflictuelles et fragiles.


L’attachement évitant


Dans ce type d’attachement il s’agit au contraire d’une personne très indépendante et qui se suffit à elle-même. Elle aura tendance à s’éloigner de son partenaire si celui-ci fait quelque chose qui lui déplait, ou de fuir toute confrontation. C’est une personne très détachée, qui voit facilement les défauts de son partenaire et qui se sentira totalement étouffée si celui-ci demande trop d’attention. Elle ne montre pas facilement ses émotions, paraît parfois froide et reste sur la défensive. Elle n’est pas forcément à l’aise dans l’intimité et ne fais pas facilement confiance.


La solution


Le fait de ressentir ces différentes émotions ne fait pas de nous de mauvaises personnes, il s’agit simplement de la façon dont nous nous sommes construites dans l’atmosphère qui nous entourait. Pourtant, certaines réactions liées à ces types d’attachements vont systématiquement ruiner nos relations.

La bonne nouvelle, c’est que Dieu souhaite combler nos manques émotionnels et nous restaurer, afin de pouvoir entretenir des relations saines et de construire des mariages solides. Quel que soit votre type d’attachement, il faut être d’accord de s’auto-examiner et accepter ses faiblesses. Le fait d’apporter ces émotions dans la prière va nous aider à être réalistes.

Un partenaire amoureux ne pourra pas remplir certains manques en nous ou changer certaines réactions, seul Dieu en est capable. Il s’agit donc de faire un travail sur soi-même et de demander à Dieu de nous combler lorsqu’on ressent des émotions telles que le rejet et l’anxiété. Ou au contraire, si l’on a tendance à se détacher très facilement et à se refermer sur soi lors de la moindre difficulté; il s’agira de lui demander de nous aider à briser la carapace derrière laquelle nous nous cachons, et de restaurer en nous notre habilité à faire confiance.


Mon conseil


J’ai moi-même souvent rencontré ce genre de difficultés, et j’ai longtemps vécu en ayant un rapport affectif malsain sans même m’en rendre compte. Mais Dieu restaure, et c’est un long processus qui demande du travail et de l’investissement.

Essayez dans un premier temps d’identifier quel est votre style d’attachement. Observez ce qui provoque sans arrêt des conflits pour les mêmes raisons au sein de votre couple, et identifiez ce qui provoque en vous ces réactions disproportionnées.

Mon conseil serait que lorsque vous sentez ce genre d’émotions négatives vous envahir, ne cédez pas à l’impulsivité mais prenez plutôt du recul. Lorsqu’on agit dans un état émotionnel négatif, il arrive souvent que l’on dise des choses que l’on va regretter par la suite et qui vont envenimer la relation.

Parlez honnêtement avec votre partenaire sur la façon dont vous vous sentez, et expliquez-lui pourquoi vous avez telle ou telle réaction. Demandez-lui de prier avec vous et de vous accompagnez dans cette démarche.

Le but est de ne pas chercher à combler mutuellement un manque ou un besoin entre partenaires, mais au contraire de chercher ensemble l’aide et l’intervention de Dieu.

Toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en haut, du Père des lumières, chez lequel il n’y a ni changement ni ombre de variation. Jacques 1.17

Un attachement émotionnel malsain est en quelque sorte un “déséquilibre émotionnel”. Lorsqu’un partenaire cherche à combler un déséquilibre émotionnel en essayant de s’y adapter humainement, cela va provoquer un autre déséquilibre chez lui-même et donc entraîner une relation malsaine.

Ne recherchez pas la solution en vous-même, la guérison vient de Dieu et toutes choses bonnes viennent de Dieu.

Je vous recommande également l’article Reconnaître la voix de Dieu, afin de discerner la provenance de vos pensées et émotions.

Signature


Si vos émotions négatives vous envahissent au point qu’elles deviennent difficiles à gérer, n’hésitez pas à demander de l’aide auprès d’une personne capable de vous en apporter. Il n’y a pas de honte à demander de l’aide et beaucoup de personnes sont formées pour faire de la relation d’aide chrétienne, qui allie l’écoute à la prière.

5 Comments on Lorsque l’attachement émotionnel rend la relation difficile

  1. Anna Murielle
    September 6, 2016 at 8:37 pm (1 year ago)

    Merci pour tes conseils

    Reply
    • Marie
      September 7, 2016 at 8:37 am (1 year ago)

      Merci de ton passage 🙂

      Reply
  2. nico
    August 22, 2016 at 10:28 am (1 year ago)

    tres bon article qui me va droit au coeur

    Reply
    • marie
      August 22, 2016 at 10:57 am (1 year ago)

      Merci Nico! 🙂 Sois richement béni

      Reply
      • nico
        August 22, 2016 at 11:02 am (1 year ago)

        je t en prie je transmet ton article aux cathos évangéliques et juifs messianiques que je connais

        Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *