Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort. Jean 11.25

 

Lorsque j’étais plus jeune et que je pensais au paradis, j’imaginais que la vie après la mort serait un endroit bizarre avec des anges un peu comme sur les décorations de Noël. Mais j’ai compris que cette vision des choses est complètement ridicule.

Si Dieu a créé notre terre actuelle tellement belle et pleine de diversités alors que cette terre va disparaître un jour… imaginons à quoi doit ressembler la terre à venir?

Jésus a donné à ceux qui croient en Lui une promesse bien plus grande que notre vie ici-bas. Il a promis qu’après notre mort sur cette terre, nous continuerons à vivre mais que notre vie sera complètement exempte de toute forme de souffrance.

Il a voulu que nous sachions que nous pouvons vivre sans craindre la mort, car celui qui croit en Lui ne connaîtra pas de réelle fin, mais seulement un nouveau commencement.

Nous n’avons pas à craindre de perdre quoi que ce soit ici-bas, car si avons la vie éternelle, nous n’avons rien à perdre.

Nous oublions trop souvent à quel point notre vie sur terre est courte en comparaison de l’éternité, et nous nous focalisons sur cette vie comme si c’est tout ce que nous avions. Nous investissons tellement de ressources pour construire la meilleure vie possible, la vie parfaite, comme si une fois que nous serons morts il ne nous restera plus rien.

Pourtant, nous devrions penser au fait que les trésors amassés sur cette terre disparaîtrons un jour, mais les trésors spirituels demeurent pour toujours. Est-ce nous vivons comme si l’instant présent est tout ce que nous avions, ou est-ce que nous vivons comme des voyageurs sur cette terre, en sachant que notre maison est au ciel?

Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui perdra sa vie à cause de moi et de la bonne nouvelle, la sauvera. Marc 8.35

Nous pouvons vivre avec confiance, car connaître Dieu, c’est connaître la vie éternelle.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *