J’ai probablement lu ce passage biblique une bonne centaine de fois, mais lorsque je l’ai relu il y a quelques jours il m’a parlé d’une nouvelle façon…

 

 

 

Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis. Mais le mercenaire, qui n’est pas le berger, et à qui n’appartiennent pas les brebis, voit venir le loup, abandonne les brebis, et prend la fuite; et le loup les ravit et les disperse. Le mercenaire s’enfuit, parce qu’il est mercenaire, et qu’il ne se met point en peine des brebis. Je suis le bon berger. Je connais mes brebis, et elles me connaissent, comme le Père me connaît et comme je connais le Père; et je donne ma vie pour mes brebis. Jean 10:11-15

 

Nous nous arrêtons souvent au terme de “bon berger”, mais nous survolons celui de loup. Pour mieux comprendre ce texte, nous devons savoir ce que le mot “loup” représente vraiment dans nos vies.

Lorsqu’un loup s’approche d’un troupeau de brebis, son intention est de détruire. Le loup dans nos vies, c’est le diable. Et il peut s’approcher de nous de différentes façons, mais son intention reste toujours la même: nous détruire.

Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. 1 Pierre 5:8

Il peut s’approcher de nous au travers d’une épreuve pour tenter de nous décourager, au travers d’une maladie pour nous faire accepter une défaite, ou au travers de la tentation pour nous inciter à pécher et ainsi lui ouvrir un accès dans nos vies.

Il va s’attaquer à chaque personne d’une façon différente, car il connait nos faiblesses. Il sait ce qui fonctionne le mieux pour nous personnellement. Il sait quelle est cette chose ou cette épreuve ou ce péché, qui lui permettra de nous éloigner le plus possible de Dieu, afin de nous détruire.

Lorsque nous voyons arriver ce géant dans nos vies, notre première réaction est souvent celle de penser que Dieu est comme le mercenaire cité dans le passage de Jean 10, et nous pensons que ce géant incite Dieu à nous fuir. A nous abandonner avec nos problèmes. Nous pensons qu’il doit probablement se dire: “Pas encore! Cette personne est vraiment un cas désespéré!”.

Il est vrai que dans une relation humaine, lorsque nous faisons et refaisons les mêmes erreurs, cela incite plutôt l’autre personne à se détourner de nous ou à être fâchée contre nous. Nous pensons alors tout naturellement que dans notre relation avec Dieu, c’est pareil.

Mais la vérité c’est que Dieu n’a pas peur de ton géant. Tes imperfections ne l’effraie pas, tes erreurs ne le repousse pas. Dieu connait ton cœur, et il est de ton côté. Il abandonnera toujours les 99 brebis pour aller chercher celle qui est perdue. Il se démènera toujours pour toi. Il donnerait sa vie pour toi encore et encore, car il est après ton coeur. Pas après tes capacités à être parfaite. Tes exploits ne l’impressionne pas. Il n’y a rien que tu puisse faire pour augmenter ou diminuer l’amour de Dieu pour toi.

Lorsque Dieu a fait alliance avec toi, il a choisi d’investir en toi. Et l’œuvre qu’il a commencé en toi, il la mènera à son terme, pour Sa gloire.

Là où nous nous accusons nous-mêmes en pensant que nous ne sommes pas digne de Dieu, lui voit en réalité que nous sommes dans une position où nous avons besoin d’être protégé de ce “loup” qui veut nous ravir à Sa main.

Alors lorsque ce géant se présente à toi, ne te cache pas loin de la face de Dieu en pensant qu’il te fais des reproches et qu’il est déçu de toi, quand en réalité il est seulement déçu que tu t’éloignes de Lui.

Quel que ce soit ce problème ou cette chose qui te décourage et t’incite à penser que Dieu te repousse, rappelles-toi qu’il n’y a absolument aucune chose dans ta vie pour laquelle Jésus aurait refuser de donner sa vie pour toi.

Rappelles-toi que dans chaque saisons de ta vie, dans les difficultés comme dans les bons moments, Jésus reste ton bon berger. Il reste Celui qui a déjà payé le prix de tout ce qui te séparait de Dieu.

Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur. Romains 8:38-39

 

2 Comments on Dieu n’a pas peur de ton géant

  1. Stéphane
    June 13, 2017 at 1:50 pm (2 months ago)

    Merci pour ce beau message d’encouragement

    Reply
    • Marie
      June 13, 2017 at 3:15 pm (2 months ago)

      Avec plaisir. Merci de ton passage 🙂

      Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *